Psychanalyse - conduites addictives - troubles alimentaires - angoisses - haut potentiel

Psychanalyse, thérapies de soutien.

Psychanalyste-Véronique Gardiol-AvignonBonjour et bienvenue dans mon cabinet de psychanalyse situé au 17 boulevard Raspail en Avignon.
Vous y trouverez un lieu d’écoute bienveillante, un espace pour vous, où vous accordez du temps pour vous dire en toute confidentialité, neutralité, sans jugement.
Je reçois les adolescents, les parents, les adultes, les couples et les seniors.
La séance individuelle dure 1h au tarif de 50 euros. Pour les thérapies de couple, le tarif est de 70 euros.

Formée à l’Institut de formation de Psychanalyse de Provence – IFPP Edupsy – à Tarascon et membre de la Fédération Nationale de Psychanalyse, j’ai fait moi-même une analyse personnelle et poursuis mon analyse didactique.

J’ai participé et participe à nombreuses conférences psychanalytiques  comme :

–          conduites addictives chez les jeunes et les adolescents Centre hospitalier Avignon
–          les troubles alimentaires à l’adolescence Dr Fortier Centre hospitalier Avignon
–          haut potentiel et méditation de pleine conscience Jeanne Siaud-Facchin
–          angoisse je t’aurai ! Les mécanismes de défense psychologiques Guy Lesœurs.

Je continue d’enrichir mon expérience de nombreuses lectures. Certaines ont marqué mon parcours comme « Le complexe de la marâtre, être belle-mère dans une famille recomposée  » Catherine Audibert, « L’Art de la thérapie » Irvin Yalom, « Du bonheur, un voyage philosophique » Frédéric Lenoir ou encore « Oui, la psychanalyse guérit » JD Nasio.

Symptômes et Thérapies. 

Accompagnement-et-soutienChacun au cours de sa vie peut avoir besoin de soutien. Il est des périodes charnières de son existence où l’on a besoin d’être accompagné : adolescence, ruptures, séparations, réorientation professionnelle, maladie, deuil, départ des enfants, retraite…

C’est Freud qui inventa la « talking cure » (cure de parole), la thérapie par la parole. Pour Lacan, l’être humain est un « parlêtre ». Notre langage est l’expression de notre pensée profonde.

Nous portons en nous de nombreux freins inconscients à la réalisation de nos aspirations profondes : peurs, doutes, orgueil, envies, pulsions, ignorance, croyances… La thérapie analytique va permettre d’identifier ces freins, de les rendre conscients, de mettre à jour des fonctionnements qui nous empêchent de vivre pleinement notre vie sans que nous en ayons conscience.

La thérapie analytique facilite le dialogue avec nous même ; panser et penser les blessures du passé, accepter les changements de la vie.
J’aime citer Epictéte : « tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n’est pas encore », cela ouvre un champ des possibles immense…

Dans un espace de confiance, le patient peut mettre des mots sur ses maux, traduire en parole ses ressentis, ses affects, ses émotions, ses symptômes en étant accompagné avec empathie, en étant accompagné par un autre à lui semblable. Le thérapeute est un compagnon de route, qui partage un bout de chemin avec lui, deux êtres humains simplement humains.

La thérapie analytique permet d’apprendre à s’aimer et se respecter.

Fermer le menu